Schiphol, un aéroport urbain à Amsterdam

Le projet de transformation de l’aéroport de Schiphol, situé à 18 km au Sud-Ouest d’Amsterdam, vise d’une part à faire de l’ensemble aéroportuaire coupé de son territoire une entité urbaine constituante du développement multipolaire de l’agglomération d’Amsterdam et de la région de la Randstad et, d’autre part, à résorber les importantes discontinuités spatiales internes qui le caractérisent. Outre l’inscription de nouvelles fonctions, ce passage d’un aéroport à un aéroport-ville repose sur l’intégration des réseaux urbains (TC + modes doux) et sur un travail systématique d’aménagement des espaces d’entre-deux associant continuité de sol et plantations de qualité (concept d’aéroport vert).

L’insertion dans un ensemble de réseaux viaires et ferroviaires lui confèrent une grande accessibilité à partir de l’ensemble des modes disponibles : automobile, train, bus, mais aussi vélo et marche. Au sein même de l’aéroport, ces différentes circulations s’organisent de manière claire sur différents niveaux. Le soin apporté à leurs articulations concerne aussi bien l’espace central prolongeant le hall principal par une place urbaine que les espaces de liaisons piétonnes vers les stationnements automobiles.

Les qualités de continuité et de lisibilité de ces espaces de circulation reposent en particulier sur un travail de plantation qui a permis de requalifier des espaces autrefois intersticiels, de souligner et rendre plus compréhensible le dispositif complexe de l’aéroport et, d’une manière générale, d’améliorer les qualités paysagères et environnementales (en particulier phoniques) de l’ensemble.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *